Madame le juge, je jure de dire la vérité, toute la vérité, rien que la vérité, à la dizaine de patrons et de coupons près. Je fais figure de petite joueuse avec seulement deux énôôôrmes caisses de tissus et 61,7 cm de linéaire de bibliothèque de livres et de magasines de couture. Bon, ok, faute avouée est à moitié pardonnée, j’ai besoin du programme de réinsertion #unpatronuncouponledéfi…

J’ai des circonstances aggravantes : je couds depuis 10 mois seulement. Je n’ai pas l’excuse d’avoir accumulé depuis des années… Ma famille de 2adultes+2minis+2animaux vit dans un clapier, à proximité de Paris. J’ai déjà viré les outils de bricolage et le matériel de camping à la cave pour installer mes caisses, mes boîtes, mes trousses et ma MAC. J’ai pris une dizaine 10 cours et la prof fournit de splendides tissus aux élèves donc, ce n’est pas comme si j’avais besoin de stocker.

DSC00311-001

Je ne vous montrerai pas le contenu complet de mes deux caisses, tout est mélangé, c'est à peine si j'ai trié les chutes et les gros coupons, les tissus coton et les jerseys, les tissus adulte et les tissus enfants, les tissus hiver et été...DSC00312-001

Madame la juge, elle est jolie votre robe, votre jabot froufoutant est du plus bel effet. Quoi, moi, je fayotte ? Ok, je me recentre. J’ai aussi des circonstances atténuantes : Je bosse à côté d’un magasin Toto. Une mercerie hyper mignonne s’est installée à côté de chez moi il y a un an « Des Doigts de fées » à Montrouge. Mes beaux-parents vivent à côté d’une solderie de tissus de grande marque près de Rennes. Ma sœur vit à côté d’une mercerie à Lyon. Ma cousine vit à côté de Pigalle où l’on trouve des femmes habillées avec un rien de tissu, et des magasins plein de tissus. Mes parents vivent dans une ancienne ville de bonneterie. Bref, je suis cernée. J’ai aussi une super connexion internet très propice au shopping, un job raisonnablement stressant qui me donne envie de virer twee. Je ne fume pas, je ne bois pas, je suis fabricsholic et je l’admets. L’admettre, c’est déjà avoir fait la moitié du chemin, non ?

Mon IG est luchiffons car je suis fan de revues anciennes de mode et de couture.

Réalisations abouties depuis 3 semaines, c'est-à-dire depuis que j’ai décidé de rejoindre #unpatronuncouponledéfi : Jersey étrange noir à ronds : jupe portefeuille du livre de Carmen. Patron coupé en 38 et pas mal modifié pour arrondir les angles. J’ai aussi voulu la doubler, c’était horrible, j’ai tout redécoupé et recousu. Elle est presque finie. Je dois encore coudre des boutons ou des attaches discrètes. Je mettrai la photo bientôt sur IG.

Tissu gris de type gabardine, passe-poil noir acheté pour une jupe perle d'Ivanne Soufflet en 40. Erreur de taille sur la ceinture a priori. Patron déjà coupé, jupe déjà réalisée en un jour et une soirée avec quelques modifications, pas de petit V derrière. Elle est finie ! Photo sur IG très bientôt.

Tissu jersey rouge et voitures de police, ambulance, sweat bicolore 5 ans à partir d'un patron ottobre. Col "raté", je n'avais pas de bords-côtes et je ne savais pas comment couper un col en rond, j'ai créé mon col avec une simple bande droite de tissu. La photo illustre un problème récurrent : j'achète un tissu pour valoriser des chutes et je me retrouve avec deux fois plus de chutes !

DSC00296  DSC00305-001

Les projets tout court :

Tout d'abord, voici la pile des tissus qui sont les prochains sur la liste :La pile des tissus que je voudrais coudre rapidement

Tissu en coton de type cachemire vert canard, fuchsia, jaune : robe du livre des intemporels, j’hésite encore, sans doute un projet mixte crochet-tissu, ma spécialité ou une jolie robe repérée sur l’IG d’une japonaise.

Tissu rayé bleu et blanc : patron de la créatrice Lalimaya, robe de type origami (patron déjà coupé). Patron coupé en 2ans1/2.

Petits carrés rouges et blanc géométriques : blouse pour moi, patron-maison qui s'inspire, entre autres, des belles créations d’une souris dans mon dressing.Les patrons que je vais réaliser rapidement

Tissu à moustaches : bavoirs tout beaux tout neufs recoupés à partir de vieux bavoirs.

Tissu à chevrons : housses de coussins. On en voit partout, mais je suis trop tentée.

Tissu coton à fleurs roses et rouges : robe d’été ou blouse d’été 3 ans, je n’ai pas encore choisi lequel. A priori une blouse enfant à manches raglan de la couture, c’est facile.

Sublime cotonnade fine, tissu bleu marine à fines fleurs qui ressemblent à des fleurs de pissenlit, ou à des feux d’artifice : blouse pour moi, je veux acheter un patron privé, genre deer&doe ou Citronille ou Mcomme, j’hésite encore. Je n'ai jamais cousu de patrons "privés".

Tissu dans les tons vert de gris à petits ronds qui font un effet de feu d’artifice tie&dye, extensible : robe style kimono. Je ne sais pas encore laquelle.

Tissu japonisant roses et marrons avec des petits daims marron et le tissu rose avec des ronds et des fleurs : je vise un projet duo mère-fille, j’en ai 3 mètres ! Il faut que je trouve un patron adulte qui contourne le côté mimi-gnangnan des deux tissus. Je manque d’idées pour les projets estivaux. Je craque pour des tissus floraux alors que ce n’est guère mon style et ma petite met du 2 ans donc elle consomme très peu de tissu.

Tissu coloré avec plein de carreaux différents, des caleçons pour homme, plein de caleçons, j’hésite entre les patrons qu’on trouve sur le net et dont je ne comprends qu’une étape sur deux, et la fabrication-maison. Je cherche un bon livre de patrons pour homme pour faire des vêtements simples.

En vrac : J’ai des jerseys pailletés pour des blouses pour moi. Dans mes caisses, on trouve aussi des velours extensible, des jerseys unis, des jerseys matelassés, qqs France Duval souvent moins d’un mètre, des bouts de liberty.

tissus-habillement-coupon-de-tissu-polaire-noir-a-poi-909803-polaire-pois-vaache-71b74_570x0

Acquisition ridicule : J’ai plein de tissus enfants, mais ils seraient adaptés à du patchwork et je n’en ai encore jamais fait. Ce qui tient le plus de place dans mes placards, c’est de la polaire noire à pois blancs parce que j’ai confondu les mètres et les cm quand je l’ai achetée en ligne… Je ne sais plus quoi en faire après une série de couvertures pour les bébés, et de snoods funkys. Je me demande vraiment comment valoriser ce tissu polaire à part en faisant des pulls polaires un peu moches.

Projet trop ambitieux : Dans mes caisses, j’ai deux gros coupons de soie, que je n’ose pas encore tenter de transformer en robe ou en blouse. Le patron d’un des derniers ottobre adulte me parait adapté : Japanese flowers.

Projets faussement relax : des vêtements de poupée. Sauf que c'est plus complexe qu'il n'y parait vu que je crée sans patron en m'adaptant aux morphologies improbables des bestioles de tout poil et des poupées pas toujours bien gaulées ou trop bien gaulées pour être honnêtes. Elles ont dde trop grosses têtes les poupées ou des trop petites tailles. Les ours, c'est pire !

J’ai toujours plein d’encours de réparation, de reconstruction, de modification. J’ai deux minis en maternelle, et je ne résiste pas à l’appel d’une robe de marque à 10 euros qui me susurre : je veux quitter cette solderie, achète-moi, bidouille-moi, customise-moi.

burda bis

burdaProjets qui me motivent et qui justifieraient de nouveaux achats de tissu : Je suis incapable de lister mes patrons, alors j’ai pris en photo mon rayonnage de bouquins et de revues. J’ai acheté deux patrons burda (6916 et 6914) et un patron simplicity, qui sont clairement trop difficiles pour moi qui n’ai encore jamais posé de doublure.

- J’ai très envie d’une veste Bernadette de République du chiffon sauf que le quilting de couverture m’a déjà rendu chèvre donc j’hésite.

- J’adore une veste selon le patron Maccall2401

Bref, y'a du boulot avant de pouvoir racheter du tissu. Le plus urgent serait de se débarasser de ma montagne de polaire... et de prendre l'engagement d'acheter en vue de projets précis avec en tête le concept de "wearability". Vade retro polaire à pois !

Je suis bien évidemment preneuse de vos conseils et de vos idées.